Appel à contributions > Consulter l'appel à contributions

L’appel à contributions concerne la soumission de propositions de communications.

Ces communications pourront être orales lors d’ateliers thématiques ou sous forme de posters. Elles pourront être en langues française ou anglaise.

 2 types de communication peuvent être proposés :

 1 – Communications scientifiques

Ces communications pourront s’appuyer sur des recherches empiriques ou conceptuelles, ainsi que sur des témoignages problématisés de pratiques professionnelles, expériences de vie avec la maladie ou encore d’initiatives collectives impliquant des patients et/ou proches aidants :

  • Les propositions relevant de recherches empiriques devront présenter la question de recherche posée, le terrain investigué, la méthodologie mobilisée, des éléments d’analyse et les résultats disponibles ou envisagés, une bibliographie ;
  • Les propositions d’ordre conceptuel devront situer et présenter un questionnement ainsi que les références utilisées pour le travailler, une bibliographie ;
  • Les propositions s’appuyant sur une pratique professionnelle, une expérience de vie avec la maladie ou une initiative collective impliquant des patients et/ou des proches aidants devront comporter à la fois une description de la situation concernée et une analyse de celle-ci en précisant les outils de recueil et d’analyse utilisés, les concepts ou théories mobilisés, ainsi qu’une bibliographie.

 2 - Témoignages

Ceux-ci ne nécessitent pas le recours à un cadre théorique, une analyse systématique et le recours à des données de recherche. Ils rendent compte d’une expérience de patient, de proche aidant, de professionnel en santé, etc. La contribution doit permettre de contribuer à faire avancer la réflexion, les connaissances dans le domaine du partenariat de soin avec le patient.

 

  • Les deux types de proposition de communication doivent s’inscrire dans l’un des trois axes suivants du colloque :

AXE 1 – Niveau Micro « Évolution de la relation individuelle soignant-soigné »

Il s’agit là d’éclairer plus spécifiquement les changements repérables quant à la place du patient et du professionnel dans le colloque singulier ; comment la perspective du partenariat met-elle à l’épreuve la prise en soin du patient ? Quelles sont les pratiques/actions permettant de favoriser la transition vers davantage de pratiques du partenariat ? …

AXE 2 - Niveau Méso « Évolution des postures et pratiques professionnelles dans le soin, la formation des professionnels, la recherche, l’innovation et l’organisation des établissements et des réseaux de santé ».

 Il s’agit là de rendre compte de travaux de recherche ou de témoignages de professionnels, de patients ou proches aidants, visant l’accompagnement du changement que porte le partenariat dans sa dimension collective : la pratique du soin (clinique et éducatif), la formation des professionnels de santé, la recherche, l’innovation, l’organisation des établissements et réseaux sanitaires ou médico-sociaux (gouvernance, qualité).

L’éducation thérapeutique du patient, avec son approche centrée sur le patient, apparait en France, en Suisse, en Belgique, comme un levier de l’approche partenariat de soin. Selon l'apport des soumissions, un intérêt plus particulier sera apporté aux travaux interrogeant les pratiques en éducation du patient et leur évolution à l'aune du développement de l'approche partenariat de soins.

AXE 3 – Niveau Macro « Évolution des politiques institutionnelles et transformation des contextes d'exercice des métiers dans le champ sanitaire et médico-social »

Il s’agit là d’interroger la façon dont les politiques institutionnelles de santé peuvent contribuer au déploiement du partenariat sur le(s) territoire(s) ; comment peuvent-elles conduire le changement au sein de nos systèmes de santé ? Quels dispositifs peuvent être mis en place ? Comment promouvoir l’émergence d’une nouvelle figure au sein du système de santé : le patient partenaire ? Sa professionnalisation peut-elle être un levier de la mise en œuvre du partenariat ?

 

  • Informations importantes :

Format de la proposition de communication : il est demandé de respecter les critères présentés ci-dessous pour répondre à cet appel. Toute proposition qui ne les respecterait pas sera écartée.

Feuille de style des contributions

 

  • Titre de la communication
  • L’identité de l’auteur (ou des auteurs en cas de communication à plusieurs) précisant : le statut, l’institution de rattachement et l’adresse de messagerie.
  • Axe dans lequel s’inscrit votre contribution
  • Type de communication (recherche empirique, recherche conceptuelle, analyse de l’évolution des pratiques, témoignages).
  • Résumé (limité à 3000 caractères espaces compris)
  • Bibliographie (5 références maximum)
  • Mots clés : 5 au maximum
  • Langues de référence : français ou anglais

 

 

Vous pouvez consulter le guide de soummission de contribution en cliquant ici.

 

  • Calendrier :

- Date limite de soumission : 15 octobre 2020

- Réponse du comité scientifique : 30 novembre 2020

Par ailleurs, certaines de ces communications pourront être sélectionnées dans le cadre de l’écriture d’un ouvrage collectif.

Soumission du texte complet  (nombre de mots maximum, bibliographique incluse : 8500) en cas d’acceptation de la communication pour l’ouvrage collectif : 31 mars 2021.

Personnes connectées : 1